Premier levier de la reprise : Votre Capital Humain

Depuis le début de cette crise les trésoreries de nos entreprises ont fait l’objet de toutes les attentions. Si nous ne pouvons que saluer la mise en place de ces mesures, n’oublions pas que les premiers acteurs de cette reprise restent les collaborateurs.



 Le capital humain, 1er levier de performance des entreprises
.

En effet, les collaborateurs sont bien le premier levier de performance des entreprises. Mais demain,  qu’en sera-t-il réellement ? Quel sera l’état d’esprit de toutes ses femmes et ses hommes après 6 semaines de confinement ? Il est certain qu’après la crise chacun de nous aura changé, changé dans son rapport au monde, changé dans son rapport au travail, dans son rapport à l’entreprise.

Des changements certes, mais pas particulièrement dans le mauvais sens, bien au contraire.



Les clés d’un changement positif pour demain
.

La rapidité avec laquelle est survenue cette crise, et les mesures sociales qui s’en sont suivies auront bousculé chacun de nous. Les réactions sont de toute évidence de l’ordre de l’intime et certainement multifactorielles. Il est dès lors difficile d’imaginer une solution universelle qui favoriserait l’engagement et la motivation de tous les collaborateurs au service du plan de reprise de leur entreprise. Pour autant une constante émerge : le rôle et l’attitude du management.

Un renforcement de la communication indispensable.

Dans cette période, le management a été la dimension la plus remise en cause dans nos relations professionnelles quotidiennes.
 Dans un management de proximité, nous sommes rarement conscients de toutes les interactions permanentes dont nous sommes l’objet. Interactions qui sont autant de régulateurs et font qu’une équipe est une équipe soudée et orientée vers le résultat.



Dorénavant la conscience que toute cette communication informelle nous est empêchée doit nous emmener à encore plus d’attention et de rigueur. Il est primordial de maintenir ce lien qui nous donne envie de faire équipe au sens d’une collaboration.

Mettre en place ou maintenir les rituels
.

C’est bien l’influence qu’un manager a sur le comportement de ses collaborateurs qui les oriente vers les résultats visés. Mais comment continuer à distance, à influencer positivement le comportement de chacun ?

Le renforcement et la structuration d’une communication professionnelle paraissent dès lors indispensables. Il sera plus que jamais nécessaire de mettre en place des rituels permettant à la fois la prise en compte de chacun et du collectif et partager la réalité de l’entreprise face aux nouveaux enjeux :

* Soyez proactif et toujours à l’initiative des échanges avec votre équipe et vos collaborateurs.

* Préférez les visios et les appels aux mails et aux textos qui doivent rester réservés qu’à la redondance des messages. Redondance indispensable en période d’anxiété.

* Obligez-vous à échanger quotidiennement et individuellement avec chacun d’eux. Ne serait-ce qu’un quart d’heure. Demandez leur manière d’appréhender le télétravail, leur organisation et la gestion de leur plan de charge ou de sous charge ainsi que sur les difficultés éventuelles qu’ils rencontrent. N’oubliez pas de leur poser les deux questions magiques du manager, qu’envisages-tu mettre en place pour améliorer ça, et comment puis-je t’aider ?

* Organisez une brève réunion quotidienne d’équipe sans objet particulier afin de permettre à chacun d’échanger sur ce qu’il vit, et profitez-en pour leur demander la manière dont ils envisagent la reprise, vous serez à coup sûr surpris par leur créativité et de leurs bonnes idées. Et pourquoi pas organiser ce RDV collectif autour d’un café virtuel ?

* Maintenez la cohésion générale. Les situations individuelles au sein même de l’entreprise, voir de l’équipe peuvent être différentes et laisser imaginer des inégalités de traitement (télétravail ou pas, condition de confinement, etc…) autant d’éléments ou la transparence, l’écoute et l’équité dans le traitement seront autant de leviers de cohésion que vous devrez mobiliser.

L’essentiel est bien de garder le lien, maintenir une solidarité, pour préparer la reprise dans les meilleures conditions.

Appuyez-vous sans limites sur toutes les solutions digitales largement disponibles : Hangouts de Google, Teams de Microsoft, Zoom, ou bien d’autres. Toutes se valent et sont faciles d’accès et d’utilisation.

Jamais un collaborateur ne vous ferra le reproche d’avoir trop communiqué au contraire. La communication avec vos collaborateurs reste votre meilleure alliée n’en faîtes pas l’économie.

Prenez soin de vous et de vos collaborateurs ils étaient, sont et seront toujours votre premier capital.


Jean-Yves DELEUZE
Directeur Général Groupe Géométrie Variable