Cette semaine nous vous invitons à lire l’article : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-fuite-des-cerveaux-francais-est-elle-inquietante_1499549.html

Attirer et fidéliser des collaborateurs dont les compétences sont précieuses pour la pérennisation et le développement de sa structure est LA problématique du moment et des années à venir.

Nous ne reviendrons pas sur les causes, ni les conséquences, maintes fois évoquées dans divers articles ou publications, mais plutôt sur l’action : TPE/PME françaises, fabriquez-vous des atouts que les autres ne peuvent !

Comment ?

En intégrant les salariés dans la gouvernance d’entreprise. « La fuite des cerveaux est un problème dans le secteur de l’informatique en LR, et le statut de Scop nous permet de conserver nos salariés », a indiqué le dirigeant de la Scop Adullact, Pascal Feydel, au journal la lettre M. A noter qu’Addulact a remporté le master de l’économie sociale, lors de la cérémonie de la lettre M le 12 octobre 2015.

En faisant participer les salariés aux projets de développement. Le géant Google part du principe que la bonne idée n’a pas d’âge, de diplôme ou de fonction particulière. C’est pour cela qu’est proposé, à l’ensemble des salariés du groupe, de faire part de ses idées. Si Google le fait, pourquoi pas vous avec vos talents ? Les faire participer aux projets de développement de l’entreprise permettra de générer un regain de motivation et d’investissements. Même si vous n’êtes pas nombreux, instaurer COPIL, CODIR pour créer un espace de discussion et travailler des axes stratégiques de demain.

En proposant des actions de formation ciblées. Pour garder un talent, il n’y a pas que le terrain, il y a également la montée en compétences qui compte. Ouvrez à vos salariés des champs de compétences qu’ils n’imaginent pas. La gestion d’entreprise, la finance, le marketing… tout ce qui vous permettra de continuer de profiter de leurs approches, mais avec une vision systémique de l’entreprise. Utilisez la réforme de la formation professionnelle et la mise en place obligatoire de l’entretien professionnel tous les deux ans comme une opportunité de fidéliser vos collaborateurs

D’autres actions sont possibles, tout dépend de votre histoire, du contexte et de vos projets. Aujourd’hui, des solutions innovantes en management, pas forcément couteuses, ni financièrement parlant, ni en terme de temps, existent. Un seul conseil : soyez attentifs à votre environnement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*