L’information a été reprise massivement par les médias en la semaine dernière, le compte pénibilité va subir un lifting. Mesure phare de la réforme des retraites mais jugée inapplicable par le patronat, ce point fait donc l’objet d’un report, probablement à l’horizon de l’été 2016. Le dispositif doit permettre aux salariés du privé ayant exercé des activités pénibles de se former, de travailler à temps partiel ou encore de partir à la retraite plus tôt.

Après avoir reçu un rapport parlementaire dirigé par Christophe Sirugue, le Premier ministre Manuel Valls a donc annoncé le report de six mois de l’application intégrale de la disposition. Le pensionnaire de Matignon qui précise au travers d’un communiqué que désormais l’employeur n’aura « plus de mesures individuelles à accomplir et pourra s’appuyer sur le référentiel de sa branche ». Au-delà de cette première annonce, nul doute que d’autres suivront dans les mois qui viennent au sujet de cette (re)prise de position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*