Young attractive woman during job interviewParce que l’employabilité de vos collaborateurs passe par l’identification de leurs compétences techniques et transverses, mais aussi par leurs intérêts et motivation professionnels, le bilan de compétences semble être l’outil le plus adapté pour répondre à ce besoin.

Pourtant, rare sont ceux qui connaissent réellement le bilan de compétences et ses intérêts à courts, moyens et long termes. Géométrie Variable vous propose de prendre deux minutes pour le (re)découvrir.

Un temps de réflexion indispensable

Le bilan de compétences est une prestation individualisée, réalisée par un organisme de formation externe ; il permet au collaborateur concerné d’être accompagné par un consultant en mobilité professionnelle référent tout au long de la prestation, garantissant objectivité, confidentialité et neutralité.

Majoritairement composé d’entretiens individuels, il peut être complété par des ateliers, du travail à distance, des enquêtes métiers et toute autre forme de travail collaboratif que peut proposer le prestataire. Sa durée varie, mais est souvent comprise entre 18h et 24h de face à face en centre.

Cette prestation est centrée autour de trois objectifs majeurs : investiguer les pistes professionnelles au regard des intérêts et des motivations du collaborateur, les confronter à la réalité du marché et de ses contraintes personnelles et travailler un plan d’actions pour mettre en place les projets validés.

Un bilan oui, mais après ?

Au-delà d’un temps de réflexion, c’est surtout la possibilité de prendre en main sa carrière professionnelle, comme en témoigne Stéphanie C, ancienne commerciale, aujourd’hui community manager. « Le bilan de compétences m’a tout d’abord permis de sortir la tête du guidon, de prendre un petit peu de recul par rapport à ma carrière, à mes aspirations et l’imbrication de ma vie professionnelle et personnelle. J’ai pu, au travers des conseils avisés de mon conseiller, y voir beaucoup plus clair au niveau de mes compétences mobilisables. J’ai également pu projeter mon profil et ses caractéristiques sur la réalité de la recherche d’emploi et de donner une dimension concrète à des perspectives d’évolution/réorientation. Aujourd’hui j’ai pu, grâce au travail effectué, changé complètement d’orientation par le biais d’une formation. Ce travail n’a pu être rendu possible que par la définition d’un plan d’actions à court, moyen et long termes me permettant d’anticiper et donc de me préparer à tous les obstacles possibles »

Pour en savoir plus consultez notre page Bilans de Compétences 

One thought on “Le bilan de compétences, un outil de mobilité professionnelle sous-utilisé 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*