Strong Woman

La politique d’acquisition, de gestion et de fidélisation des talents est un des enjeux RH des années à venir, tant pour pérenniser que développer son entreprise. Et pour cause ; quand nous interrogeons les chefs d’entreprises et managers opérationnels, beaucoup nous disent être en difficulté pour « attirer » des potentiels. Et si ces potentiels, vous les possédiez déjà, mais sans le « savoir » ? Géométrie Variable vous propose 4 conseils pour révéler les talents qui sommeillent chez vous !

Former vos managers… au management !

…effet domino garanti – un manager compétent vous dynamisera une équipe en moins de trois mois. Qu’est-ce qu’un manager compétent ? « Une personne qui répond aux trois critères suivant : légitimité – crédibilité – responsabilité. Technicien ou pas, il doit suffisamment être proche du terrain pour être reconnu, savoir tenir ses engagements pour être entendu, et prendre ses responsabilités pour inspirer le respect de son équipe» nous confie Jean-Yves DELEUZE, chef d’entreprise. « Il y a des attitudes, des comportements, qui peuvent paraitre anecdotiques, mais qui différencient les leaders des « petits chefs ». On ne nait pas manager, on le devient ; il est important, en qualité de chef d’entreprise, de veiller à ce que ses cadres intermédiaires puissent être formés pour répondre aux défis de demain » conclut-il.

Valoriser une approche systémique de vos activités

Parce que révéler les talents qui sont chez vous, c’est avant tout être en capacité de mettre en avant la valeur de leur travail. Prenez le temps d’expliquer comment leur contribution individuelle permet d’apporter au collectif, et in fine à la construction et au développement de l’entreprise. Ceux qui ont envie d’y contribuer pourront comprendre comment y parvenir.

Favoriser la culture d’entreprise

Pour qu’un talent se révèle, il faut qu’il se sente bien. Au-delà des conditions de travail (voir notre article sur la Qualité de Vie au Travail), il s’agit aussi de favoriser le sentiment d’appartenance à une communauté. Chaque potentiel doit pouvoir identifier l’adéquation culturelle entre ses valeurs et les valeurs défendus et véhiculées par l’entreprise pour porter le projet d’établissement et s’approprier votre philosophie (voire la co-construire avec vous ?). Rien de tel que la mise en place d’événements collectifs pour favoriser cet engagement.

Trouver le juste équilibre entre contrôle et autonomie

… et là, ça se corse. Afin de laisser suffisamment de place à vos potentiels pour s’exprimer, il faut leur laisser une réelle marge d’autonomie ; cependant, l’excès d’autonomie peut conduire à des dérives multiples et variées (prise de pouvoir, désillusion, exclusion …). Comment arriver à trouver le juste équilibre entre le cadre et l’autonomie ? « Travailler un maximum sur le contrat de confiance et en mode projet » nous explique Jean-Yves DELEUZE. «Travailler en interdépendance les uns avec les autres sur un projet commun, permet à chacun de se responsabiliser dans un cadre précis, mais aussi de rendre ce cadre flexible en réajustant les priorités en fonction de l’avancée du projet ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*